Morceau frais, tonique, enlevé, virevoltant, obsédant, truffé de contretemps et de roulements imprévus, « Sultans Of Swing » fit s’asseoir bon nombre de guitaristes à l’époque de sa sortie, et continue aujourd’hui d’être une référence absolue en matière de son rock propre et dynamique. Le romantisme, le raffinement et l’élégance affichée des titres de Dire Straits trouvent dès lors un écho auprès du grand public, mais aussi de nombreux musiciens à travers le monde. 


Chrisleys les découvrit en 86, happé par le riff de « Money For Nothing ». Du sang, de la sueur, de l'autisme pendant 10 ans!!!

 

À jouer sur une guitare acoustique abominable faite maison faute de moyens, en réécoutant des cassettes usées sur un magnéto fatigué que le souffle empêche de discerner des parties de l'instrumentation... Puis le petit poisson devint grand !


Sébastien assista à son premier gros concert en 92 avec Mark Knopfler sur scène à quelques mètres de lui… Durant ses études de batterie fin 90,

 

Mathieu a longuement travaillé sa ride sur nombre de morceaux emblématiques.

 

Chacun des membres de ce tribute band a sa propre histoire avec Dire Straits, comme tant de personnes autour de nous. Certains titres nous accompagnent depuis longtemps et font parti de notre quotidien.

 

L’envie commune de retrouver la magie en live de cette musique a fini par se révéler comme une évidence. Un délicieux voyage dans le temps à partager avec passion...